Mes voeux pour l’année 2015

Chaque début d’année est propice aux bonnes résolutions et aux encouragements de toute sorte. Mes vœux seront modestes et s’appliqueront au domaine qui me tient le plus à cœur : le monde de l’économie.

Pour aider les entreprises, il ne suffit pas de dire qu’on les aime, encore faut-il qu’on les aide. Aujourd’hui, force est de constater que l’Etat et les collectivités locales n’ont plus les moyens de participer financièrement à l’activité économique. Il est donc nécessaire d’inventer de nouveaux modèles de soutien qui permettent aux talents de s’exprimer et aux entrepreneurs de créer des emplois et de la richesse. Pour cela, l’innovation réside à présent dans la participation citoyenne et les financements collaboratifs. Ce qui est possible pour la culture peut parfaitement s’appliquer à l’économie. Avec l’envie, le dynamisme et la volonté, de nouvelles formes de projets avec des montages juridiques et financiers audacieux doivent voir le jour. Cela nécessite de mobiliser les énergies et de sortir des schémas dépassés. Mon ambition pour Talence en cette nouvelle année est de faire de notre commune un modèle d’engagement économique citoyen et responsable, travaillant pour l’emploi et les générations futures. Je m’y emploierai avec toute la conviction qui m’anime pour cette délégation et j’espère que les Talençais de bonne volonté seront à mes côtés pour cela.

Dans cette attente, je vous souhaite à tous une très bonne année 2015.