Sud Ouest du 9 mars: « Avec Les Halles, il ne manquera rien »

L’association des commerçants se félicite de la construction – en cours – de halles commerciales dédiées à l’alimentaire, avec l’installation d’une quinzaine d’artisans.

PATRICK FAURE
p.faure@sudouest.fr
Coprésidentes de l’association des commerçants Au Cœur de Talence depuis un an, Lucie Heigeas et Laura Hélary tiennent un commerce place Alcala-de-Hénarès à l’enseigne des pipelettes. S’exprimant au nom de la cinquantaine de commerçants adhérents à l’association – on en compte quatre sur la commune (1) -, elles se réjouissent d’assister aux travaux de construction de la halle commerciale en plein centre de l’esplanade.
Offre complémentaire
« Nous sommes très positives sur le sujet, explique Mme Hélary. Il manquait cette offre de petits commerces. L’association essaie de faire le lien avec l’exploitant et on se tient au courant de qui va s’y installer, car on ne souhaite pas trop de concurrence aux commerces existant. Si l’offre n’est que complémentaire, les commerçants en sont ravis. Les gens étaient en demande de commerces de bouche. C’est un beau projet. Ce centre-ville est en devenir, les halles vont changer beaucoup de choses et faire venir de la clientèle. »
Le lancement des travaux a été effectué le 12 février dernier, pour une halle commerciale de 650 mètres carrés devant être inaugurée mi-octobre. En matière environnementale, sur cet espace au centre de la place Alcala-de-Hénarès, la municipalité annonce devoir planter plus d’arbres qu’il en a été supprimé.
Lieu de vie
C’est une décision d’Alain Cazabonne, l’ancien maire, entérinée depuis fin 2015, son successeur Emmanuel Sallaberry tenant « à ce que ce soit un lieu de vie et de rencontre ». Cent cinquante commerçants se sont portés candidats pour une bonne quinzaine de stands à pourvoir.
Un projet confié au promoteur Ville-Envie, dont l’exploitation sera assurée par une société qui gère un site similaire récemment inauguré à Bordeaux-Bacalan.
Des dégustations seront proposées midi et soir, et un café intégré à cette halle probablement ouverte du mardi au dimanche matin. Le marché de plein air du mercredi matin doit être maintenu en voisinage.
« Un pôle d’attractivité »
Lucie Heigeas, l’autre présidente de l’association, retient quant à elle que « Talence est une ville assez étalée qui n’a pas vraiment de centre-ville. C’est l’occasion de créer un vrai centre et un vrai pôle d’attractivité. De toute façon, il manquait ces métiers-là et pas mal de gens allaient soit à Gradignan, soit à Bordeaux, ce qui est rapide avec le tramway. Ce sera une raison supplémentaire de venir dans un centre-ville qui évolue dans le bon sens. J’attends de voir ces halles et peut-être qu’alors il ne manquera rien, avec un cinéma, une librairie, la poste, etc. ».
1) Les trois autres associations de commerçants sont celles de Thouars, de Saint-Genès et Barrière de Pessac.